L'entretien des bois de terrasse

Entretenir sa terrasse

Comme toujours en matière d'entretien du bois, mieux vaut prévenir que guérir.

Pour garder longtemps votre terrasse voici quelques conseils d'entretien qui vous seront utiles.

Pour les terrasses en bois exotiques l'entretien courant se fait au savon pour parquets huilés.

Deux fois par an, plus si la terrasse est très exposée (au bord de la mer par exemple) il faut rajouter une couche d'huile, mais attention à utiliser une huile

recommandée pour l'extérieur (les huiles pour l'intérieur sont trop épaisses et ont tendance à fixer la poussière).

Pour les terrasses en bois autoclavés un coup de jet ou de balais pour le courant. Evitez cependant les nettoyeurs haute

pression à trop forte puissance car ils redressent les pores du bois ce qui le rend plus vulnérable. Pour une remise en état il faut

poncer la terrasse afin de la lisser et la débarrasser des tâches incrustées. Selon l'état du bois, vous pouvez appliquer ensuite un

saturateur dont le rôle est d'imprégner les pores du bois afin de le rendre plus résistant aux intempéries. Après séchage une

couche de lasure et c'est reparti pour un an.

Ne laissez pas d'objets trop longtemps à la même place, comme les pots de fleurs, pour éviter les différences de coloration.

Evitez également de laisser les chaises de jardin en métal ou en fer forgé sur la terrasse les tâches de rouilles sont très coriaces.

Pour finir, le bois va griser sous l'action de l'humidité, du soleil et du temps, rien ne peut l'empêcher alors autant le savoir. Il

existe cependant des dégriseurs qui rendent au bois sa teinte d'origine, ils doivent s'utiliser avant le saturateur. Attention, ce type

de produits est très corrosifs aussi pensez à bien vous protéger le visage et les mains avant de l'appliquer et faites un test sur

une zone cachée pour en évaluer l'efficacité.

Les informations ci-dessus sont non exhaustives et sont données à titre indicatif par Tropical-woods.com.

Elles ne se substituent en aucun cas aux documents de référence à savoir les Documents Techniques Unifiés (D.T.U.) n° 51.1 / 51.11 / 51.2 / 51.3 / 52.1 / 53.1 / 53.2 / 57.1 et le Cahier des Prescriptions Techniques d’exécution (C.P.T.) du CSTB ou autres normes en vigueur.