Le parquet flottant, une tendance adoptée !

Le parquet flottant, une tendance adoptée !

Facile d’exécution et d’installation, la pose flottante s'effectue grâce à un système de fixation par...



Le parquet flottant, une tendance adoptée

Apparu dans les années 80, le parquet flottant a été créé et introduit par le fabricant suédois Perstorp Holding AB -aujourd’hui rebaptisé Pergo.

Simple à poser, facile à entretenir et qui convient à tous les budgets, il a rapidement su trouver sa place dans les demeures !



  • Mais pourquoi un tel engouement autour du parquet flottant ?

  • Comment peut-on poser du parquet flottant ?

  • Et d’ailleurs, c’est quoi un parquet flottant ?



Tropical Woods va vous apporter toutes les réponses aux questions que vous vous posez afin que ce type de parquet n’ait plus aucun secret pour vous à la fin de cet article !



parquet flottant



Le parquet flottant, qu’est ce que c’est ?



Le parquet flottant c’est tout simplement plusieurs couches de bois qui sont collées les unes avec les autres et qui vont être posées sur un support préexistant.

On parle donc en réalité d’une pose flottante puisqu’il s’agit d’une façon de fixer les lames de bois.



Facile d’exécution et d’installation, la pose flottante va être directement installée sur une moquette, un ancien revêtement ou sur un plancher pré-existant par exemple, grâce à leur système de fixation par emboîtements.

Contrairement à une pose clouée, il ne sera donc pas nécessaire d’avoir pour base des lambourdes.



On utilisera donc ici soit un système de languettes et de rainures, donc un système à clip, afin d’emboîter facilement et rapidement les lames les unes par rapport aux autres.



Les différents parquets adaptés à la pose flottante



Le stratifié 

Avec bon nombre d’avantages, le stratifié se veut économique -puisqu’il vous faut compter seulement entre 30 et 50 euros le mètre carré-.
Une gamme importante de choix de matière allant du bois naturel au béton va s'offrir à vous.

Le stratifié est constitué de composite et d’une feuille de papier sur laquelle sera imprimée un motif de bois : ce n'est donc pas un parquet ! 

Le contrecollé 

Bien qu'esthétiquement similaire à son ancêtre en bois massif, le contrecollé est quant-à lui composé de plusieurs épaisseurs de bois collées les unes entre elles.

Avec une stabilité dimensionnelle à toutes épreuves, il n’a pas grand chose à envier à un parquet en bois massif si ce n’est son caractère moins rustique et une longévité quelque peu amoindrie.

En plus d’avoir l’avantage de se poser facilement et rapidement, il aura la qualité d’absorber les bruits sonores de votre quotidien.



Nos différents parquets contrecollés

Le parquet massif 

Plus traditionnel dans sa conception, il est réalisé à partir d’une seule couche et essence de bois, ce qui en fait un produit brut qui jouira d’une robustesse infaillible.

Très bon isolant thermique, il assurera une qualité visuelle unique en vous offrant une authenticité incomparable.



Nos différents parquets massifs



Vous trouverez plusieurs types de parquet flottant comme le brossé et huilé pour un aspect authentique, ou vous pourrez également teinter vos lames de bois pour leur apporter un aspect vieilli, contemporain, zen ou rustique par exemple.



Saviez-vous qu'il existe également deux types de pose flottante ?



  • La pose avec colle ou dite rainure et languette où les lames seront clipsées ou collées les une par rapport aux autres.
    On parlera de partie mâle avec la rainure et de partie femelle avec la languette.
    Il s’agit de la méthode de pose flottante la plus traditionnelle.

  • La pose avec système clic est une nouvelle technique développée depuis quelques années ou les lames seront simplement posées entre elles, la lame précédente fixant ainsi la suivante et ainsi de suite.



Comment se pose du parquet flottant ?



  • Préparer votre pièce :

    Commencez par enlever les portes et les plinthes afin d’avoir une totale accessibilité à votre pièce.

    Si votre sol est recouvert d’une moquette n’hésitez pas à la retirer complètement pour vous assurer de l’état du sol et de pouvoir nettoyer ce dernier.
    Si votre plancher est recouvert de carrelage il n’est évidemment pas nécessaire de le retirer.

    Votre plancher est maintenant prêt pour la pose de la sous-couche !


  • La sous-couche :

    Tout d’abord vous devrez vous assurez de poser une première sous-couche qui se veut obligatoire sur votre sol afin d’éliminer tout risque d’humidité avec vos lames de bois.

    On appellera cette dernière un pare-vapeur qui sera réalisée à l’aide d’un film polyane anti remontée d’humidité.



Mais pourquoi recommande-t-on alors de mettre une deuxième sous-couche ?



Tout simplement car celle-ci constitue une isolation thermique et une isolation sonore !

En effet, la pose flottante confère un espace d’air entre le sol et les lames ce qui a pour effet de faire caisse de résonance.

On parle alors d’isolation acoustique afin d’atténuer le bruit des pas et d’isolation phonique afin d’éliminer au maximum la propagation des bruits (chutes d’objets par exemple) vers les pièces de l’étage inférieur.



Nos différentes sous-couches



Ca y est votre sous-couche est mise en place ? Passons à présent à notre pose flottante !



La pose du parquet flottant



En raison d’un phénomène de dilatation vous devrez disposer des petites cales le long des murs pour anticiper les mouvements de bois qui s’effectuent avec le temps.

Vous allez ensuite devoir poser la première lame dans un angle de la pièce donc de façon perpendiculaire avec la languette placée contre le mur afin de pouvoir clipser les lames suivantes.



Continuez ensuite de disposer les lames suivantes sur toute la rangée à l’aide d’un maillet et d’une cale afin que cette dernière vienne protéger le bois lors de leur assemblage.



Vous allez observer un espace plus ou moins varié avec la dernière lame.
Il est possible qu'une taille de cette dernière soit indispensable pour une pose optimale. Pour se faire, munissez-vous d'une scie égoïne ou d'une scie sauteuse

Nous attirons tout de même votre attention sur le fait qu’il s’agit ici d’une pose flottante à clipser !



Pour une pose flottante classique vous allez en plus devoir maintenir les lames entre elles à l’aide d’une colle spéciale.

La dernière rangée va devoir s’effectuer avec des lames presque exclusivement retaillées.

Les cales vont ensuite pouvoir être retirées en toute sérénité afin de fixer ensuite les plinthes à l’aide d’un marteau et de clous.



Assurez-vous ensuite de protéger votre parquet pour qu'il conserve de sa superbe au fil des années ! 



L’entretien et les finitions



Dans un premier temps, privilégiez un nettoyage à l’aide d’un balai brosse plutôt qu’avec un aspirateur ;



Vous pouvez enlever les taches à l’aide d’une serpillière bien essorée, de savon noir ou avec l'un de nos produits d’entretien spécifique.

Le vernis ou la vitrification 

Le vitrificateur ou verni se décline dans une large gamme !
Il s'agit d'un véritable film imperméable que l’on va ici apposé sur notre parquet afin de lui assurer une protection à toutes épreuves face aux rayures ou tâches.

L’huile 

Véritable bénéfice pour votre parquet, les huiles végétales naturelles vont pouvoir nourrir intensément et en profondeur vos lames de bois tout en appliquant un film de protection sur toute leur surface, évitant ainsi la dégradation sur le long terme de ces dernières.



La cire

Réservée au parquet massif traditionnel, la cire se veut nourrissante à foison pour vos lames de bois en remplissant les pores de ces dernières, elle les fera briller et leur redonnera un éclat d’antan en mettant à l’honneur leur caractère naturel et authentique !



Nos différents produits d'entretien et de finition



Votre choix est fait ?

Passons maintenant au sujet qui fâche : les erreurs à éviter !



Les erreurs à ne pas faire lors de votre pose flottante



Ne pas mettre de sous-couche avant de poser vos lames 

Grave faute comme nous vous l’avons expliqué plus haut !



En plus de devoir êtres posées sur un sol parfaitement régulier - ne pas hésiter à faire un ragréage si nécessaire afin d’obtenir un niveau égal- assurez-vous de disposer vos lames de façon perpendiculaire à une fenêtre afin d’avoir une impression de volume dans votre pièce !

Choisir la mauvaise pièce !

En effet, la pose flottante étant plus fragile sur le long terme, évitez de la réaliser dans une pièce avec beaucoup de circulation et privilégiez les pièces telles que les chambres par exemple.



Les pièces d’eau sont également à éviter à moins que vous utilisez une essence de bois exotique et donc résistante aux éclaboussures d’eau.

Une pose flottante oui ! mais à quel prix ?



Un budget raisonnable



Il peut varier de façon assez conséquente puisqu’il dépend principalement de l’essence de bois que vous choisissez.

Néanmoins le parquet flottant va revenir moins cher qu’une pose clouée en parquet massif par exemple puisqu’il sera généralement réalisé à partir de contrecollé !

Vous l’aurez compris, le parquet avec pose flottante se veut plein d’avantages : facile à poser que ce soit par des professionnels ou par vous-même, il est également facile à entretenir !

Vous avez des questions sur la pose de votre parque flottant ? Contactez nos conseillers au 03.88.22.35.67 !

parquet pose flottante

Avis / Article publié le - Lu 1597 fois !
Catégories : Poser du parquet , Trucs & astuces pour parquets , Type de parquets

Articles en relation

Contactez-nous

Les Bureaux & la Matériauthèque
Tropical Woods / Floorz
2 rue du Château
67610 La Wantzenau
Accueil sur rendez-vous

Le Showroom Privé - Floorz
39 rue Finkwiller
67000 Strasbourg
Accueil uniquement sur RDV

Le Bureau de Paris
1, rue d'armenonville
75017 Paris
Non ouvert au public

Appelez-nous :
+33 (0)3 88 22 35 67

Retrouvez nos avis Google