Bien poser son parquet

Conseils et instructions de pose pour les parquets massifs ou contrecollés, de 10 à 22 mm

La fabrication des parquets vendus par Tropical Woods à été réalisée à l'aide de moyens techniques et humains de qualité.
Ils ont été l'objet de nombreux contrôles à différentes étapes de leur fabrication, de l'usinage au vernissage, en passant par le ponçage.
Si malgré tout les soins apportés, vous notiez un défaut dans une botte, veuillez nous contacter immédiatement que nous puissions vous remplacer les matériaux défectueux.

Remarques générales sur la pose d'un parquet, adaptées du DTU parquet

Avant la pose de votre parquet, vous devez vous être assuré du bon respect d'un certain nombre d'étapes et de conditions. 

Humidité

Le support sur lequel va reposer votre parquet, qu'il soit massif ou contrecollé, doit comporter une barrière contre l'humidité, car votre parquet est un matériau qui y est très sensible.
Pour les habitations de moins de 20 ans, une barrière contre l'humidité est obligatoire. 
Afin d'éviter une reprise d'humidité par le support, vous devez prévoir un isolant.

Trois cas de figure déterminent la technique à employer 

pose clouée : nous vous conseillons de poser sur ou sous vos lambourdes, un film polyane de 200 microns en deux couches croisées.

pose collée en plein : nous vous conseillons l'emploi d'un produit de type ISO TB, permettant de garantir un taux d'humidité inférieur à 10 %.

pose flottante ou clipsée : nous vous conseillons la mise en place d'un film mousse ou d'une sous-couche souple étanche.

Stockage

Votre parquet doit être stocké dans un local sec et chauffé et correctement ventilé, sur un sol plan. 
Privilégiez un support de sol type "palette" pour éviter de laisser les lames en contact direct avec la dalle des fois que celle-ci soit encore humide. 
Le parquet brut, non fini doit être stocké colis ouverts 7 jours avant la pose, a l'abri de l'humidité et des variations de température.
Dans le cas d'un parquet préfini en usine (vernis, huilé, contrecollé), les paquets ne seront ouverts au moment de la pose.
Les parquets sont prévus pour une installation dans un intérieur de maison standard dans une fourchette d'humidité ambiante de 45 à 65 %

Support de pose

Le support de pose doit être plan et sec, avec une planéité de 2 mm sur une règle de 2 mètres.
L'humidité de la dalle doit être inférieure à 3%, contrôlée avec un appareil homologué, sauf pour les sols chauffants basses températures. 
L'humidité doit alors être inférieure à 2 %, voir plus loin le détail concernant ce type de pose.

Avant-pose

Dépoussièrer le support, ouvrir plusieurs colis de parquet pour pouvoir répartir harmonieusement les différentes teintes et longueurs.

Types de pose du parquet

Les lames de parquet peuvent s'assembler de différentes manières :

- par rainure et languette collées en plein

- par rainure et languette à clouer sur lambourdage

- par rainure et languette collées au cordon (pose flottante)

- par rainure et languette à clipser (pose flottante)

- par juxtaposition pour les parquets industriels sur chants, ou les planchettes à chants droits

- par fixation invisible pour les lames de terrasse

- par fixation apparente vissée pour les lames de terrasse

Méthodologie de pose des parquets intérieurs, rainures et languettes simples 

On utilise une cale en bois dur ou une chute de parquet pour taper modérément le long de la lame en cours de pose. 
Avant de commencer, mettre des cales de 5 à 8 mm d'épaisseur contre le mur de référence pour maintenir le jeu évoqué plus haut. 
Ces cales seront enlevées par la suite, le jeu sera camouflé par une plinthe. 
Normalement l'axe de la pièce doit correspondre à celui d'une lame ou à un joint. 
Il faut éviter de terminer la pose avec une lame trop étroite (largeur : 5 cm ; longueur : 20 cm minimum)

Méthodologie de pose des parquets intérieurs, clipsables

Dans le cas de parquets à clipser, quelques subtilités sont à intégrer. 
Les lames doivent être posées à la main, sans coups de marteau. 
Ne jamais poser latte par latte, il faudrait forcer le clip sur le petit côté. Encliquer d'abord les lattes côte à côte sur toute la longueur et ensuite enclipser la ligne entière, dans la rangée précédente.
Vous pouvez coller les lattes entre elles, avec une colle pour cet usage, mais cela est facultatif, et peut vous poser problèmes, dans le cas du changement d'une latte abîmée. 
On peut toutefois utiliser de la colle aux endroits sensibles, lieux de passage fréquents par exemple. 
Des lames de parquets non clipsés entre-elles ont tendance à s'écarter à cause de la dilatation, du séchage, de la déformation des lames. 
Une bonne solution est alors de coller les lames non pas sur toute leur longueur mais simplement par points.

Sens de pose

En général, il faut que les lames soient parallèles au sens de la lumière (on voit moins les défauts) sauf dans les couloirs et les pièces très étroites ou il est préférable de positionner les lames dans le sens de la pièce. 
Les lames se posent rang par rang, c'est-à-dire que l'on fait toute une longueur de lattes de parquet mises bout à bout, arrivé à la fin de la pièce, presque systématiquement une découpe est à faire, et l'on redémarre un nouveau rang avec le reste de la découpe à condition que la chute soit d'au moins 1/3 de la longueur de la lame de parquet.
S inon, recommencer avec une nouvelle lame (tout en prenant soin de ne pas aligner les bords de 2 rangs consécutifs). 

Joint de dilatation périphérique

Il est très important de laisser un espace au bout de chaque rang, afin que, en cas de dilatation des matériaux, le parquet ne se bombe pas. Cet espace sera caché ultérieurement par la plinthe. La largeur de ce jeu de dilatation dépend de la largeur de la pièce. Cet espace peut être comblé avec une matière très compressible (polystyrène expansé).
On compte un joint de dilatation égal à 1.5 mm par ml de largeur avec un minimum de 10 mm. Si votre pièce a une largeur supérieure à 8 mètres, il vous faudra prévoir un joint de fractionnement de 15 mm au minimum.
Les parquets à lames larges necessitent un joint de dilatation bien plus important. Sur des largeurs de pièces supérieures à 5 mètres, nous conseillons de poser en mettant des cales de 0.3 mm toutes les 2/3 lames afin de permettre une dilatation plus facile des sols.
Pour éviter ce genre de soucis, vous pouvez choisir d'utiliser des parquets larges en contrecollé, qui garantissent une stabilité dimensionnelle optimale.
Evitez aussi de serrer trop fort les lames les unes contre les autres.

Finition des bordures

Au droit des portes, le raccordement entre deux dalles de parquet flottant peut être réalisé à l'aide d'une barre de seuil métallique. 
On peut également utiliser une latte de chêne rabotée et biseautée.
Les montants des portes peuvent être découpés à la scie égoïne pour pouvoir passer le parquet (et sa marge) en dessous.
Quelle que soit la configuration, vous aurez de nombreuse découpes à faire, donc prévoyez une scie circulaire sur plateau, ou au minimum une scie sauteuse...

Finition des sols 

Vernis vitrificateur, cire, ou huile ?
La « vitrification » manuelle avec des produits du commerce est la plupart du temps fragile. 
On peut dès lors lui préférer une version huilée ou cirée.
Un parquet simplement ciré ou huilé est plus sensible aux projections d'eau mais il sera plus facile de le remettre en état par ponçage en cas d'impacts, de rayures ou de tâches.
Mais de nos jours il existe aussi de nombreuses possibilités proposées par les fabricants, tels ces parquets pré-finis en usine en version huilée ou vernie. 
Ces finitions sont bien plus résitantes que celles que vous pourriez faire vous même, car elle sont le résultat de la mise en oeuvre des procédés industriels complexes, garantissant un très haut niveau de qualité en termes de rendu...

Finition des pièces

Vous pouvez terminer vos pièces en posant des plinthes de la couleur de votre parquet parquet. Elles existent parfois en massif, mais le plus souvent en placage ou stratifié, version brute, vernie ou huilée
On peut aussi installer des plinthes peintes, car les plinthes bois "mangent" la hauteur de plafond. 
Concernant les profils, il existe des plinthes creuses qui permettent de faire passer élégamment des réseaux de fils... Ou alors vous pouvez aussi opter pour la pose de quart de rond si les plinthes sont existantes. Il ne faut pas mettre de colle côté parquet qui doit coulisser librement en dessous.

Conseil final

Il vaut mieux perdre quelques jours pour s'assurer que les points vus ci-dessus sont bien réunis, plutôt que de devoir arracher et reposer votre parquet dans six mois... 
Poser un parquet s'avère bien plus simple que l'on pense, mais demande à ce que certaines règles soient respectées.

Les informations ci-dessus sont non exhaustives et sont données à titre indicatif par Tropical-woods.com. Elles ne se substituent en aucun cas aux documents de référence à savoir les Documents Techniques Unifiés (D.T.U.) n° 51.1 / 51.11 / 51.2 / 51.3 / 52.1 / 53.1 / 53.2 / 57.1 et le Cahier des Prescriptions Techniques d’exécution (C.P.T.) du CSTB ou autres normes en vigueur.