Plancher d'aujourd'hui, plancher d'autrefois

Plancher d'aujourd'hui, plancher d'autrefois

Plus connu sous le nom de parquet de nos jours, le plancher fait partie de nos habitations depuis le...



Plancher d'aujourd'hui, plancher d'autrefois



Au XXIème siècle, il est tout à fait ancré dans les moeurs de parler de parquet, parquet contrecollé, parquet flottant, parquet massif, pour désigner le plancher qui se trouve sous nos pieds.



Mais tiens, parlons-en du plancher, l’ancêtre de nos chers parquets en tout genre ! Connaissez-vous les origines du plancher ? comment le plancher a-t-il évolué à travers les siècles ?




Tropical Woods vous dit tout sur le plancher !




parquet vintage


Le plancher, l’ancêtre du parquet



Autrefois réalisés à partir de dalles en pierre, nos sols ont bien changé afin de nous offrir confort, esthétique et pratique.
C'est au XVIIème siècle que les planchers apparaissent pour le plus grand bonheur de nos pieds ! 

Constituées de planches longues et fabriquées à partir de bois dur, les lames de plancher étaient fixées sur des solives, c’est à dire des charpentes réalisées en bois. 

Le fait d’utiliser des planches en bois pour réaliser les planchers permettait ainsi d’isoler les habitations du froid et ainsi apporter chaleur sous les pieds.

Généralement réalisé en résineux et en Chêne car très fréquents en France, le plancher a été exclusivement fabriqué en bois et ce jusqu’au XIXème siècle. Viendra ensuite l’apparition de fer ou métal pour se joindre à la fabrication des solives et poutres destinées à soutenir les planchers. 



Ce ne sera qu’à partir de la Renaissance qu’on changera l’appellation de plancher pour le parquet :




Le plancher et les parqueteurs



Le plancher reste un produit artisanal qui est produit grâce à un savoir-faire unique par des artisans appelés parqueteurs et qui va être produit dans des scieries.



Un parqueteur est assimilé à la branche de la menuiserie avec une spécialisation dans la réalisation, la pose et l'entretien des planchers.



La pose d'un plancher était autrefois beaucoup plus rustique et rudimentaire puisqu'on se contentait de poser de grandes lames de bois sur des solives.
Il n'y avait pas de véritables recherches pour travailler le bois et l'embellir, mettre en valeur ces planchers au charme certain.



Le métier de parqueteur qui apparaît à la Renaissance se chargera justement d'embellir ces planchers en travaillant ces lames avec des motifs Point de Hongrie, Mosaïque, Bâton Rompu. 

Découvrez tous nos parquets d'intérieur ! 




La réalisation d’un plancher



Pour la réalisation d’un plancher, vous allez pouvoir distinguer plusieurs systèmes de pose, à savoir : 

  • une pose de plancher sur simples solives, c’est la méthode la plus rapide et facile car il n’y a pas de poutre lourde à transporter ; 

  • une pose de plancher dite à la Française, où les solives vont ici êtres apparentes ;

Il faudra également différencier si vous souhaitez réaliser un plancher de rez-de chaussée ou un plancher d’étage !



Une pose en rez-de chaussée

Si vous décidez de poser votre plancher en rez-de chaussée vous allez devoir faire très attention à l’humidité.



Pour ce faire, vous allez devoir créer ce qu’on appelle un vide sanitaire, c’est à dire réaliser des murets sur la longueur de la pièce afin de venir soutenir les lambourdes où vous pourrez ensuite poser les lames de votre plancher.



Ainsi ces dernières, réalisées en bois bien évidemment, ne seront aucunement en contact avec une potentielle humidité.

Une pose en étage 

Si vous décidez de poser un plancher pour votre étage, vous allez pouvoir poser directement votre plancher sur les lambourdes / solives.



Autrefois apparent, lorsque vous étiez en dessous de ladite pièce, le plancher fut ensuite caché par un plafond à partir du XVIème siècle avec l’arrivée du plâtre pour les constructions. 



histoire parquet


L'essence adaptée à votre plancher

Vous pourrez également choisir l’essence de votre choix pour la réalisation de votre plancher :

  • les essences exotiques type Ipé, Teck, Merbau, Cumaru, Jatoba, Iroko….
    Ces essences apportent chaleur et caractère imputrescible à votre plancher.

    En effet, provenants de milieux tropicaux, ces bois supportent parfaitement bien l’eau et l’humidité et seront donc adaptés à une pose en extérieure type terrasse ou pour une pose en intérieur type salle de bain. 


  • les essences européennes type Chêne, Frêne, Hêtre afin de créer des motifs Point de Hongrie, Bâton Rompu, Mosaïque....



Découvrez nos planchers d'intérieur


Découvrez nos planchers d'extérieur


Le plancher wagon pour voyager hors du temps



Réalisé à partir de planches prélevées sur d'anciens wagons de train, le plancher dit "fond de wagon" ou vieillis à l'ancienne est un produit rare, de qualité et au charme authentique.



Autrefois réservé à la haute société et posés dans des châteaux, le plancher de récupération ou plancher de wagon a pu se démocratiser et venir habiter les sols de nos demeures.

Il s'agit ici de planchers qui ont été recyclés et ont pu vieillir à l'ancienne, sans traitement spécifique avant d'être à  nouveau utilisé en tant que plancher. 


Découvrez nos planchers fonds de wagon 

Découvrez nos parquets vieillis à l'ancienne


Plancher massif ou plancher contrecollé ? 



Le plancher ne se déclinait jadis qu'en plancher massif.
Il s'agit donc de réaliser les lames en un seul morceau, avec une seule essence de bois, qu'elle soit en bois exotique, bois européen ou résineux.



L'avancée de l'industrialisation et de la menuiserie ont fait voir l'apparition du plancher en contrecollé.
Il s'agit là d'un plancher réalisé à partir de trois couches de bois. 

Vous allez également pouvoir trouver des planchers massifs ou des planchers contrecollés qui viendront faire office de bardage, c'est à dire un revêtement pour habiller la surface extérieure de la maison.


Découvrez nos planchers massifs


Découvrez nos planchers contrecollés



Découvrez nos bardages 


Et le faux-plancher dans tout ça ?



Le faux plancher désigne justement un sous-plancher que l’on va placer directement sur les solives de la charpente d’une habitation.



Généralement réalisé en contreplaqué, un faux plancher va surtout être autrefois employé pour masquer un défaut sur un plancher déjà présent.

Il était trop coûteux et long dans le temps d’effectuer des travaux pour remplacer totalement ou partiellement une des énormes et longues lames de ces planchers : il valait donc mieux la camoufler. 

Il n’est plus très fréquent aujourd’hui d'utiliser le mot plancher lorsque vous souhaitez réaliser des travaux pour votre intérieur.

En effet, bien souvent vous trouverez des sols en bois désignés sous le mot de parquet, parquet massif, parquet contrecollé parquet flottant.. 

Néanmoins, l’amour pour ces sols en bois si raffinés nous renvoient à une image, un souvenir nostalgique de ces planchers au charme bien personnel...




Vous avez besoin de conseils pour choisir votre parquet flottant ou votre parquet massif ? 
Contactez vite nos experts du parquet au 03.88.22.35.67 !



parquet plancher massif flottant

Avis / Article publié le - Lu 1195 fois !
Catégories : L'histoire du parquet , Parquet , Type de parquets

Articles en relation

Contactez-nous

Le Bureau - Tropical Woods
40 rue du Tivoli
67000 Strasbourg
Non ouvert au public

Le Showroom Privé - Floor'z
39 rue Finkwiller
67000 Strasbourg
Accueil uniquement sur RDV

Le Bureau de Paris - Parquets Tropical Woods
1, rue d'armenonville
75017 Paris
Non ouvert au public

Appelez-nous :
+33 (0)3 88 22 35 67

Retrouvez nos avis Google